manger cacher


Poissons casher

Concernant les poissons, il n'y a pas de cachérisation, contrairement à la viande. Un poisson est ou n'est pas cacher : "Parmi tout ce qui est dans les eaux, tout ce qui n'a ni nageoires ni écailles, vous ne mangerez pas, ce sera impur pour vous." (Deutéronome, XIV, 9-10). Un poisson n'est pas cacher non plus si ses écailles sont impossibles à détacher de la peau. Si ces mêmes écailles sont difficilement détachables, il convient de faire appel à un rabbin compétent.

Exemples de poissons non cacher : raie, esturgeon, anguille, turbot, carpe à cuir (appelée aussi carpe cuir), saumonette. Le saint-pierre, objet de contestation, ne doit pas être consommé.

Comment savoir si un poisson est cacher ? Voici la liste des poissons autorisés (cacher).

Si en achetant un poisson entier - avec tête et peau - on reconnaît qu'il s'agit d'un poisson Cacher, l'examen des écailles devient inutile.

Il est interdit d'acheter à un poissonnier non pratiquant du poisson sans peau, car une preuve absolue de cacherout est exigée pour en autoriser la consommation. Pour les filets de poisson, le poissonnier devra donc soit préparer le filet devant le client, soit laisser attachée une partie de la peau. Pour les filets livrés à domicile, la peau devra impérativement être attachée au poisson.

Les oeufs de poisson sont-il cacher ?