manger cacher




Les animaux cacher

Le Deutéronome, XIV, 3-8, précise : "Tu ne mangeras rien d'abominable. Voici les animaux que vous pourrez manger : le boeuf, le mouton, la chèvre, le cerf, la gazelle, le daim, le bouquetin, l'antilope, l'oryx et la chèvre sauvage. Tout animal qui a le sabot fourchu et fendu en deux ongles et qui rumine". "Voici ceux que vous ne mangerez pas parmi ceux qui ruminent ou qui ont le sabot fourchu et fendu : le chameau, le lièvre, le porc, et vous ne toucherez pas à leur cadavre". Sont donc aussi exclus chevaux, félins, chiens, lapins, ainsi que le gibier (lièvres, sangliers). Les animaux devant être abattus rituellement, ceux tués à la chasse ne peuvent pas être consommés.

Le porc symbolise l'animal défendu par excellence, celui qui inspire la plus vive répulsion.

Quant aux oiseaux et gallinacés, sont purs ceux qui se nourrissent de graines (donc ni les rapaces, ni les nécrophages), comme dit dans le Deutéronome, XIV, 11-20 : "Voici les oiseaux dont vous ne mangerez pas : l'aigle, le gypaète, l'orfraie, le milan noir, le vautour, les espèces de milan rouge, de corbeaux, de hérons et d'éperviers, l'autruche, l'hirondelle, le tétras, le chat-huant, la mouette, le hibou, la chouette, l'ibis, la hulotte, le percnoptère (sorte de vautour), le cormoran, la cigogne, la huppe, la chauve-souris ainsi que les insectes ailés". Ne peuvent être consommés que : poules, oies, dindes, quelques espèces de canards domestiques et de pigeons.