manger cacher




Manger Cacher : tout savoir !

Manger cacherManger dans un restaurant cacher c’est obéir aux fondements du Judaïsme en respectant des règles fixées par une surveillance rabbinique que l’on appelle également Teouda.

Cette Teouda atteste que les aliments consommés dans ce restaurant sont saints et autorisés que ce soit : sushi cacher, pizza cacher, hamburger cacher… Ceux-ci transformeront la table en lieu d’élévation spirituelle. Dans le cas contraire, les aliments seront dits Taref (interdits par la Thora). Leur consommation, leur préparation et  leur commercialisation sont donc interdites. Cela ne signifie en aucun cas que les aliments en question soient mauvais, sales ou malsains, mais qu’ils appartiennent aux aliments prohibés par la Thora.

Pour pouvoir manger cacher en toute sécurité, nous recensons sur le site 5 formes de cacherout qui témoignent du bien fondé du restaurant cacher : Beth Din, Habad Loubavitch (Glatt), Rav Rottenberg, Cha’aré Shalom Ve Tsedek, Lamehadrin (Rav Katz).

Ces certificats assurent les contrôles rabbiniques exercés par le Dayan (juge du tribunal rabbinique) sur les différents produits alimentaires que l’on consomme (nourriture et boisson) ainsi que les ustensiles que l’on utilise. Le Dayan surveillera les aliments cacher de leur élaboration jusqu’à leur composition. Ceux qui ne seront pas visés seront donc impurs. Par exemple, le consistoire édite une liste complète des produits autorisés, la liste des produits cacher.